Nos participants

À propos des Canadiens et les artistes qui on créé les Couvertures de vie:

L'honorable Sharon Carstairs

Couverture de vie créé par Jade Lim Tung

L’honorable Sharon Carstairs, maintenant à la retraite, a été députée provinciale jusqu’à ce qu’elle soit nommée sénatrice en 1994. De 1997 à 1999, Mme Carstairs a été la toute première femme à tenir le poste de leader adjoint du gouvernement au Sénat. Elle a été ministre au Cabinet fédéral de 2001 à 2003, à titre de leader du gouvernement au Sénat et de ministre chargée de responsabilités spéciales à l’égard des soins palliatifs.

CarstairsMme Carstairs a également été membre et présidente de plusieurs comités sénatoriaux, y compris deux s’étant penchés sur les enjeux entourant les soins palliatifs, sans compter son poste de présidente du Comité sénatorial spécial sur le vieillissement. Elle a en outre signé deux rapports sur les soins palliatifs au Canada, le premier en 2005 et l’autre, plus récent, en juin 2010, sur l’état des soins palliatifs au Canada, intitulé Monter la barre.

Mme Carstairs continue de militer pour les soins de fin de vie : elle est membre du Conseil des champions de l’ACSP. Ayant un citoyen fier de la ville d’Ottawa, Mme Carstairs a travaillé sur son couverture avec une étudiante de l’école secondaire Canterbury Highschool.

Un mot de l’artiste: Étudiante à l’école secondaire Canterbury Highschool, Jade Lim Tung a créé une couverture qui « symbolise la nature générationnelle de la vie et de la mort ».

 

Rév. Dr Brent Hawkes

Couverture de vie créé par Robin Pacific en collaboration avec Frank Bunn

Le révérend Dr Brent Hawkes, C.M., est pasteur principal à la Metropolitan Community Church of Toronto depuis 35 ans, et s’est fait le défenseur de la communauté gaie et lesbienne torontoise. Chef spirituel d’une congrégation dont plus de 800 fidèles se réunissent à toutes les célébrations dominicales, le révérend Hawkes est au service de la collectivité dans son ensemble, ayant défendu plusieurs initiatives liées aux droits de la personne et plus particulièrement au mouvement gai.

HawkesIl a toujours travaillé à pousser l’Église à revoir certaines grandes questions, comme les préjugés envers les gais et lesbiennes, et milité pour l’ordination des femmes et une langue plus inclusive. Il a joué un rôle important dans le mouvement ayant mené à l’inclusion de la notion de l’orientation sexuelle dans le Code des droits de la personne de l’Ontario et la Loi canadienne sur les droits de la personne. En 2007, le révérend Hawkes s’est vu décerner l’Ordre du Canada par la gouverneure générale du Canada, en reconnaissance de sa lutte pour la justice sociale et les droits de la personne de la communauté GLBT, soit le prix le plus prestigieux ayant jamais été remis à un activiste du mouvement gai. En 2009, l’Université York lui a remis un doctorat honorifique en droit, en reconnaissance de son militantisme pour les droits de la personne dont tous les Canadiens bénéficient. Il a aussi reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université Mount Allison en 2010, ainsi qu’un doctorat honorifique en théologie du Collège Trinity en 2011.

Un mot de l’artiste : Robin Pacific se décrit comme étant une « artiste généraliste ». Elle a créé un moulin à prières orné des mots « Welcome Home », une expression qui évoque la philosophie de l’église, et la phrase « They desire a better country » (ils désirent un meilleur pays), sur la partie supérieure (brun foncé), pour évoquer le fait que le révérend a reçu l’Ordre du Canada.

 

M. Paul Lucas

Couverture de vie créé par Angela Tamari

M. Paul Lucas vient de quitter récemment ses fonctions de président et directeur général de la société GlaxoSmithKline (GSK), un poste qu’il tenait depuis 2000, étant arrivé chez GSK en septembre 1986.

Sous sa direction, la société GlaxoSmithKline s’est taillé une place parmi les quinze principaux investisseurs du domaine de la rechLucaserche et du développement au Canada, et est devenue un véritable chef de file en matière de bienfaisance, ayant obtenu le titre prestigieux d’entreprise généreuse d’Imagine Canada. GSK est reconnue depuis neuf ans comme faisant partie des 50 employeurs de choix au Canada, l’entreprise s’étant démarquée en 2009 comme étant le meilleur employeur du secteur pharmaceutique depuis quatre ans consécutifs.

M. Lucas est très engagé envers la sensibilisation aux soins de fin de vie, ayant siégé pendant deux ans au Conseil des champions de l’ACSP.

Un mot de l’artiste: Angela Tamari est une artiste de Toronto que l’on reconnaît à sa façon de travailler les matières organiques. « J’ai opté de déconstruire l’homme afin de mieux découvrir ses éléments fondamentaux. »

 

Sheila McCarthy

Couverture de vie créé par Jeanne Jabanowski

Sheila Catherine McCarthy est une actrice, chanteuse et danseuse canadienne. Une des artistes les plus occupées du cinéma, de la télévision et du théâtre canadiens, elle a fait ses débuts en tant que « charmante petite danseuse », comme elle le dit elle-même, à l’école Thornhill Free School, au nord de Toronto. Sa première apparition sur scène a été au Elgin Theatre, à Toronto, dans une pièce de Peter Pan, à l’âge de 6 ans. Ayant fréquenté l’Université de Victoria, elle a étudié un an auprès de la réputée professeure d’art dramatique Uta Hagen, dans son studio HB Studio, à New York, en plus d’avoir participé à des ateliers avec la troupe Second City, à Toronto.

McCarthyDans la série Emily of New Moon (1998-2000) inspirée des romans de Lucy Maud Montgomery, Mme McCarthy a joué le rôle de Laura, la tante d’Emily, et a été nommée à deux reprises pour un prix Gemini, catégorie meilleure performance par une actrice dans un premier rôle dramatique continu, remportant le prix en 1999. Elle a aussi reçu un prix Gemini en 2000, à titre d’invitée à l’émission Sesame Park (meilleure performance dans une émission ou série pour enfants d’âge préscolaire. En 2001, elle a joué dans la série (de courte durée) The Endless Grind, et a tenu un rôle dans la dernière saison de Picket Fences. En 2007, elle a obtenu un rôle de soutien dans la populaire série Little Mosque on the Prairie, à la CBC, ce qui lui a valu une autre nomination aux prix Gemini, catégorie meilleure actrice dans une comédie.

Un mot de l’artiste: Jeanne Jabanoski est une artiste du textile qui travaille à Toronto, et dont la vision éthérée qu’elle a eue pour la couverture de vie de Mme McCarthy évoque le voyage de la vie et de la mort.

 

Gordon Pinsent

Couverture de vie créé par Renita Filatre

Gordon Pinsent est né le 12 juillet 1930 à Terre-Neuve, et est devenu un des acteurs canadiens les plus réputés et les plus aimés. Il a amorcé sa carrière au Manitoba Theatre Centre, ce qui lui a valu des rôles au célèbre Festival de Stratford.

PinsentM. Pinsent a reçu le prix d’excellence ACTRA Toronto en 2003, le prix d’excellence du Banff Television Festival en 2004, et a été intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes en 2007. Il a publié son autobiographie, By the Way, en 1992. On continue de le voir régulièrement tant à la télévision qu’au cinéma. Il vit seul à Toronto, sa femme étant décédée en janvier 2007.

Un mot de l’artiste: Elle aussi originaire de Terre-Neuve, l’artiste Renita Fillatre est venue à la rencontre de M. Pinsent afin de l’aider à créer une vision pour sa couverture de vie.

 

Kevin Tierney

Couverture de vie créé par Corinne Duchesne

Kevin Tierney est un cinéaste et scénariste canadien comptant parmi ses réalisations Twist, soit l’interprétation par son fils Jacob Tierney de la saga des jeunes de la rue de Charles Dickens (2003); Bon Cop, Bad Cop, le mégasuccès qu’il a coécrit avec l’acteur-scénariste-réalisateur Patrick Huard (2006); Serveuses demandées, de Guylaine Dionne, sur l’exploitation des jeunes femmes immigrantes dans le commerce du sexe (2007); et la coproduction Love and Savagery, un long métrage de John N. Smith traitant d’un poète canadien qui tombe amoureux d’une jeune Irlandaise vouée à l’Église (2008).

TierneyParfaitement bilingue et d’un esprit vif et irrévérencieux, le fondateur et président de Park Ex Pictures est une personnalité fort admirée de la scène cinématographique canadienne. Fidèle participant aux diverses activités de l’industrie et à d’importants festivals, Kevin Tierney est un fervent partisan du cinéma canadien, offrant généreusement son temps à des institutions telle la Cinémathèque québécoise.

Un mot de l’artiste : Corinne Duchesne est une artiste visuelle dont le travail prend appui sur les dimensions émotionnelle et philosophique du deuil; son œuvre évoque la réalité de la perte dans la vie, et intègre cette compréhension.