Prix des médias

Raison d’être du prix

  • Le prix des médias de l’ACSP reconnaît des professionnels ou organismes du secteur des médias ayant couvert et fait progresser de façon exceptionnelle des questions et sujets ayant trait aux soins palliatifs et de fin de vie au Canada.
  • Ce prix vise à faire connaître et à mettre en lumière un professionnel ou un organisme exemplaire qui a su rehausser la sensibilisation aux soins palliatifs et de fin de vie au Canada.

Récipiendaires antérieurs

2013 André Picard
2012 Globe and Mail et Lisa Priest
2011 Le programme doctoral de journalisme de l’Université Western Ontario et la CBC
2010 Tim Wilson
2007 Zone 3 Inc.
2006 Le Ottawa Citizen

 

Critères d’admissibilité

  • Les textes peuvent être des nouvelles, des reportages, des chroniques ou des articles d’opinion; il peut s’agir d’un seul papier ou d’une série de textes. Une série est toutefois considérée comme un seul article.
  • L’accent est mis sur les professionnels ou organismes qui ont eu une incidence à l’échelle nationale.
  • Le récipiendaire doit être un citoyen ou un organisme canadien.
  • Le lauréat du prix des médias doit remplir tous les critères de sélection établis par l’ACSP. Il peut arriver qu’aucun prix des médias ne soit décerné une année donnée. Un seul prix est décerné à une personne ou un organisme par année.

Mise en candidature

Le récipiendaire du prix des médias est choisi par le Bureau national de l’ACSP. Les mises en candidature présentées par le public sont acceptées et même encouragées.